Human_Traffic est un jeune street artiste. Patissier de formation, il peint depuis quelques années et son art s’inspire de la BD, des cartoons et de la musique.

Est ce que tu peux nous présenter ton travail en 3 mots (ou en une phrase) ?


Changer, tout le temps innover, trouver d’autres trucs. Je suis jamais vraiment satisfait de ce
que je fais, j’ai toujours envie de creuser un peu plus loin et d’explorer plein de trucs
.

 

Depuis quand peins-tu ?


Ça fait depuis longtemps, depuis très longtemps mais sérieusement depuis 2013, à essayer
de se dire allez on fait un truc sérieux. Avant je faisais juste des petits tags dans la rue pour
rigoler.


Quel est ton support préféré ?


Les murs, franchement, j’adore dessiner depuis toujours, mais sur un mur c’est là où tu peux
vraiment t’éclater. J’arrive à faire des trucs sur un mur que j’arrive pas à faire sur papier
parce que t’as le spray dans la main et c’est complètement différent d’un stylo, et du coup
c’est bien plus cool de faire ça sur un mur.


Et Human_Traffic ça veut dire quoi ?


Mon nom vient du titre d’un film, c’est un film assez culte pour mes potes et moi. C’est un
film sur la culture Rave en Angleterre qui est assez cool, faut le voir !

 

C’est sur les rave party ?


Ouais c’est des jeunes qui font la teuf, qui font des conneries. C’est sur un groupe de jeunes,
c’est un peu à la trainspotting mais avec un peu moins de budget, (rires), c’est plus pourri,
c’est scénarisé sans l’être en fait. Nous on s’est tous reconnus dans ces gars là et c’est pour
ça que c’est devenu un peu culte.


C’est quoi tes sources d’inspiration ?


La BD et le cartoon principalement. Le cartoon des années 30 jusqu’aux années 70. La
musique aussi, ça crée des ambiances.


BD et Cartoon, tu peux nous en dire plus ?


Surtout des Disney, genre Donald c'est vraiment celui qui me fait le plus délirer et avec
lequel je trouve que tu peux faire le plus de trucs en fait. Tu peux lui donner pleins de
mimiques, même si tu peux rien inventer avec Donald puisque tout a déjà été fait ! J’adore
dessiner Donald, je trouve ce personnage trop fort, il est super con mais en même temps
trop intelligent ! Les mecs qui l’ont créés étaient trop talentueux. Aujourd’hui ils cherchent
plus à faire de la 3D, des trucs de plus en plus réalistes,  je respecte hein mais je suis moins
fan. Moi j’ai grandi avec les Looney Tunes, les Bipbip et coyotte, ça avait plus de charme !

 

Et niveau musique du coup ?


Franchement, vraiment de tout. Y’a forcément le rap qui va me mettre direct une idée en
tête, juste une punchline ou quoi ça va me donner un flash, je vais dessiner un truc en
speed. Surtout de la New Wave, ça m’inspire aussi pour faire des choses un peu plus dark,
c’est des trucs dans lesquels je me reconnais plus personnellement aussi. J’aime bien faire
marrer mais je m’éclate plus à faire des trucs comme ça !


Quels sont tes artistes préférés ?


Si je dois citer un gars ce serait Nychos, c’est un autrichien si je dis pas de connerie, et c’est
le premier gars qui m’a vraiment mis des gifles visuelles, je me disais “woooow comment
t’arrives à faire ça putain !”. (rires)  Et Nychos il est assez connu il fait des dissections
d’animaux sur mur, c’est incroyable, il étudie grave l’anatomie et tout ses trucs sont ultra
recherchés et précis et franchement c’est juste incroyable à voir ! Et quand t’en vois un
vraiment devant ta gueule et que le truc il fait 3 mètres de haut et que les proportions sont
justes parfaites, tu prends des bonnes gifles et c’est ça qui donne envie de faire ça aussi !


Et tu fais quoi à côté la peinture ?


Dans la vie je suis pâtissier et quand je finis le taff je rentre chez moi, je fume un stick (rires),
 je dessine, je vais skater s’il fait beau et quand j’en ai marre de dessiner je vais peindre ! La
cuisine et ce monde là c’est des passions, c’est des trucs que j’ai en moi depuis toujours,
c’est des trucs que m’a enseigné ma famille. Et puis c’est vrai que dans la pâtisserie je me
suis bien trouvé : Créer des trucs esthétiques et puis bon tu peux les bouffer donc c’est
encore plus cool ! (rires) Du coup je peux un peu combiner les deux, le dessin, la bouffe !
Après si j’avais que le taff dans ma vie je pense que je pèterais bien un câble donc
heureusement qu’il y a le dessin et d’autres trucs à côté pour pouvoir décompresser,
m’évader du quotidien du taff qui est quand même assez éreintant !  


Oui parce que c’est un train de vie assez particulier non ?


Ouais tu te lèves tôt, tu finis tôt, des fois j’attaque avant les boulangers. Mais moi ça me va
bien parce que du coup j’ai tous mes aprèms de libres, je suis tranquille. Je suis content de
pouvoir faire ce que je veux l’aprèm plutôt que d’être enfermé je sais pas trop ou à me faire
chier et à me dire putain voilà je vais sortir du taff et il fera nuit.


Si tu devais garder seulement 3 couleurs au monde, lesquelles tu choisirais ?


Le rose.. le rose, et le noir (rires). En fait le rose c’est tellement infini pour moi, c’est LA
couleur, je ferais jamais une peinture sans rose ou violet ou des couleurs comme ça. Y’a
tellement de roses différents c’est ouf, tu pars du rouge, tu vas jusqu’au violet sombre, tu
peux appeler ça du rose en soit parce que c’est dans la même palette ! Je les respecte les
mecs qui développent les sprays et qui cherchent juste le pigment du dessus et du coup tu te
casses la tête à faire des trucs sur des palettes incroyables de rose et c’est trop bien !
Franchement une pièce juste en rose et noir ça se fait bien !


J’ai vu que t’étais bien actif sur Insta, t’as une petite communauté qui te suit ?


Ouais après je cherche pas spécialement à avoir une petite communauté très franchement
dans le sens où j’étais en privé pendant pas mal de temps, je me suis mis en public, je mets
pas trop de vandal sur Insta, je mets plus mes terrains. Et puis nan je mets pas d’hashtag,
les mecs qui me trouvent c’est que quelqu’un leur a dit “oh regarde y’a lui qui follow lui alors
je l’ai follow et machin” donc les gens qui me suivent c’est un peu tout le monde se connaît

ou alors je les connais de plus ou moins loin, donc ça me va bien comme ça. Forcément que
ça fait plaisir quand tu vois qu’il y a de plus en plus de gens qui supportent et qui disent que
c’est cool, moi ça me pousse aussi à continuer, je me dis que je fais pas ça pour rien ! D’un
côté j’ai pas claqué autant de thunes dans mes sprays pour faire de la merde (rires) donc
forcément ça fait plaisir ! On verra peut-être un jour, y’a un truc qui va faire que je vais
décoller, un jour on me demandera de faire de la pub pour de la crème, je poserai et tout
(rires). Mais je serais content franchement, faire de l’oseille grâce à ça pourquoi pas ! Mais
c’est clairement pas le but de grimper sur insta et de faire le buzz !


Tu fais des collaborations avec des gens ou tu travailles tout seul ?


Ouais, je peins avec surtout des potos ou alors de temps en temps des gars que je capte par
instagram et qui au final deviennent des potos, ou pas... (rires) mais la plupart du temps oui !
Mais je vais pas dire que je collabore avec des gars mais c’est quand même plus cool quand
tu vas peindre et que t’es pas tout seul, c’est plus intéressant et puis même peindre à
plusieurs c’est bien plus enrichissant. Une fois, on a fait une session à 4 et tout le monde a
des skills différents, et du coup tu discutes “ouais toi t’utilises ça, tu fais comme ça putain
cool” donc du coup même pour toi tu vas sortir un truc que t’avais pas spécialement eu l’idée
de sortir et du coup c’est cool ! Mais j’avoue que je peins quand même souvent tout seul,
j’aime bien quand même parce qu’au moins je suis sur de l’heure de mes trucs, je peux m’en
vouloir qu’à moi même si je suis en retard parce que j’ai des potos qui sont quand même peu
regardant sur l’heure et moi ça me stress ! (rires). Et puis après quand tu peins tout seul, t’es
avec ton son, t’es concentré sur ton truc, tu penses à rien ! Et ça fait du bien de temps en
temps ! Et oui forcément quand t’as les copains avec toi t’as envie de faire le con, de faire le
malin donc c’est cool aussi, mais de toute façon dès que je peins, je sais que je vais tout
fermer et je vais difficilement avoir envie de communiquer parce que j’ai être concentré sur
mon truc, je suis pas trop bavard dans ce genre de moment !

 

 

 


Interview by Liv' Lyon Fanzine